http://cafes.thucydide.com


Cafés Thucydide

La tentation populiste

Une histoire des populismes, tentation populiste Europe, France Populisme


Le mardi 13 décembre 2011, l’Association Thucydide vous propose un Café Histoire-Actualité sur le thème des populismes, avec la participation de l’historien Jean-Pierre RIOUX, qui a dirigé l’ouvrage Les populismes.

L’intervenant  : L’historien Jean-Pierre RIOUX est un spécialiste des aspects politiques et sociaux de la France contemporaine. Il a enseigné à Parix-X Nanterre, à l’Institut d’Études Politiques de Paris, et a été nommé à la tête du comité d’orientation scientifique de la Maison de l’histoire de France début 2011.
Pour en savoir plus, lire le portrait de Jean-Pierre Rioux par Catherine Guigon publié dans L’Histoire n° 273 de février 2003 : "Jean-Pierre Rioux, le Limousin de Paris"


Définition  : (Dictionnaire de l’Académie française, neuvième édition Version informatisée - http://atilf.atilf.fr/academie9.htm)
POPULISME n. m. XXe siècle. Dérivé de populiste.
1. HISTOIRE - Mouvement de tendance socialiste, né en Russie dans les années 1860, qui rassemblait des jeunes gens, issus de l’aristocratie et de l’intelligentsia, convaincus de la nécessité d’expier un destin privilégié en « allant au peuple », c’est-à-dire à la paysannerie, pour l’éduquer et le préparer à jouer son rôle historique.
2. POLITIQUE - Souvent péjoratif. Attitude, comportement d’un homme ou d’un parti politique qui, contre les élites dirigeantes, se pose en défenseur du peuple et en porte-parole de ses aspirations, avançant des idées le plus souvent simplistes et démagogiques.
3. Mouvement littéraire qui se développa en France dans l’entre-deux-guerres, animé par la volonté de faire partager la condition des petites gens montrés dans leur existence quotidienne, sans faire appel aux facilités du pittoresque ou de l’intrigue romanesque. Le populisme se constitua en 1929 autour d’André Thérive et de Léon Lemonnier. Le roman d’Eugène Dabit « Hôtel du Nord » porte la marque du populisme.


L’ouvrage : les populismes
Le populisme n’est pas seulement de retour, il fait l’actualité. En France, la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle de 2002 a provoqué un séisme politique. En Europe, la résurgence des nationalismes actifs - en Pologne, en Hongrie, en Italie - et la poussée des intégrismes ont enraciné l’évidence. Voici désigné le spectre qui hante notre début de siècle et positivée une forme de politique qui ne serait passible que d’adhésion aveugle. Les historiens et les politologues ici assemblés par Jean-Pierre Rioux - de Pierre-André Taguieff à Marc Lazar, Nicolas Werth, Pierre Milza, Paolo Pombeni, Jean-Jacques Becker, Pierre Ayçoberry, Pierre Melandri, Jean-Louis Margolin, Guy Hermet, Rémy Leveau ou Michel Winock entre autres - ont l’immense mérite de définir, de circonscrire et de décortiquer le concept incertain du populisme. Pas seulement en France ou en Europe, mais aussi en Amérique du Nord et du Sud comme en terre d’islam. Grâce à eux, et à cette histoire comparée des populismes, le lecteur peut enfin savoir de quoi il retourne.

Sommaire de l’ouvrage :

Documents joints

 © Cafés Thucydide