cafés médias | cafés Histoire | contenu | recherche |aide | contact

Cafés Thucydide Les cafés à thèmes de l'association Thucydide




Accueil du site > Cafés Histoire > Les crises du gaullisme... Histoire et actualité

Cafés Histoire

Les crises du gaullisme... Histoire et actualité



  • Date : mardi 25 septembre 2012
  • Horaires : de 20:00 à 21:30
  • Lieu :

    Bistrot Saint-Antoine

    58 rue du Faubourg-Saint-Antoine 75012 Paris.
    - Métro : Stations Bastille (lignes 1, 5, 8) et Ledru-Rollin (ligne 8)
    - Bus : Lignes 76 et 86, arrêt « La boule blanche »

Le gaullisme est "un système de pensée, de volonté et d’action" (Charles de Gaulle, 9 septembre 1968)

Ces dernières années, face à la crise économique, financière, sociale, politique et morale profonde que connaît la France, les mouvements politiques s’affichant comme les héritiers du gaullisme (RPR puis UMP) se sont progressivement éloignés de ses fondements (attachement à la République indivisible, laïque et sociale, politique étrangère indépendante et non atlantiste, politique intérieure fondée sur un Etat fort, interventionniste en matière économique et industrielle et méfiant envers la finance).

Cette tendance paraît s’être accentuée, durant l’élection présidentielle de 2012, l’UMP ayant fait sien un discours extrêmement droitier, aux antipodes du gaullisme et proche, au travers du triptyque « travail, famille, patrie », des mouvements héritiers de Charles Maurras, de Vichy, de l’OAS et du poujadisme.

Pour y voir plus clair, certaines questions méritent d’être posées sans tabou :

  • Cette crise du gaullisme est-elle la première de ce type ?
  • S’agit-il d’une crise structurelle, susceptible de déboucher sur une scission, voire une disparition du courant gaulliste ou est-elle sans incidences majeures et liée à des circonstances passagères ?
  • L’ex-président de la République, Nicolas Sarkozy, et les dirigeants de l’UMP ont-ils délibérément brisé le "système de pensée, de volonté et d’action" que fut le gaullisme, ou n’ont-ils fait que répondre aux nécessités de leur temps (comme l’illustre un article du site du Centre d’information sur le gaullisme >>>) ?
  • Des dirigeants de l’UMP comme Dominique de Villepin s’inscrivent-ils réellement dans la tradition gaulliste ? Qu’en est-il d’ailleurs des dirigeants de la gauche ?
  • Cette tradition gaulliste, issue de la droite bonapartiste (pour reprendre la classification de René Rémond), a-t-elle encore un sens au XXIème siècle et n’est-elle pas condamnée à disparaître ? Ou, au contraire, pourrait-elle renaître avec la tentation d’une partie des droites de s’allier avec l’extrême droite ?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres que vous leur poserez, l’association Thucydide a invité

  • M. Jérôme GRONDEUX, historien, maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne et à Sciences Po Paris. Il enseigne également l’histoire des idées politiques à l’Institut Catholique de Paris. Son blog est consultable à l’adresse suivante : http://jeromegrondeux.blogspot.com
  • Madame Marie-France Garaud, présidente de l’Institut International de Géopolitique, ancienne conseillère de Georges Pompidou.

Information livret